Grâce à la grande complémentarité des soins énergétiques et de l'aromathérapie médicale, il est possible d'adresser une grande majorité des problématiques de santé, et ce, naturellement, en douceur, sans médicaments de synthèse, ou en soutien à un traitement existant. Bonne lecture.

L'aromathérapie médicale.

Au Québec, bien peu de gens savent que les huiles essentielles servent à des fins médicales et non pas seulement cosmétiques, ou en ignorent la surprenante efficacité. Certaines d'entre elles sont plus efficaces que les antibiotiques ou les antiviraux de synthèse, et les milieux hospitaliers les plus ouverts y ont recours pour endiguer certaines épidémies (C-difficile, par exemple) ou pour lutter contre des bactéries multi-résistantes*. En fait, leurs principales zones d'efficacité sont justement les infections bactériennes ou virales (du simple rhume ou sinusite même chronique, aux maladies tropicales), la dermatologie (eczéma, herpès, psoriasis, molluscum, etc) ainsi que les troubles nerveux comme l'anxiété, la dépression ou l'insomnie. Des recherches médicales ont prouvé leurs effets sur les tumeurs cancéreuses et l'espérance de vie des patients**, les maladies auto-immunes ou inflammatoires telle la sclérose en plaques et on ne compte plus celles qui ont démontré leur efficacité à réguler tous les systèmes du corps, comme l'immunité (et donc les allergies et l'asthme), le rythme cardiaque, les cycles féminins (et la ménopause), la circulation sanguine et la tension artérielle ou la digestion, par exemple. Non seulement, ces quintessences traitent les symptômes aigus, mais elles trouvent aussi le moyen de modifier le terrain, rendant du fait même leurs effets durables.

Un de leurs grands avantages, contrairement aux molécules synthétiques, est la quasi-absence d'effets secondaires indésirables aux doses physiologiques (bien que certaines doivent être utilisées avec de grandes précautions et j'en profite pour insister sur le besoin des connaissances approfondies d'un aromathérapeute qualifié nécessaires pour prescrire des HE, l'automédication pouvant se révéler dangereuse) et parfois, aussi, une impressionante rapidité d'action. Une seule goutte d'huile essentielle appropriée sous la langue peut stopper une tachycardie ou calmer une crise de panique en une minute, alors que trois jours de traitement intensif suffisent très souvent à venir à bout d'une infection.

Née en France d'un accident de laboratoire qui démontra ses incroyables effets sur les brûlures infectées, l'aromathérapie n'a cessé de se développer depuis au travers des recherches des docteurs Valnet, Franchomme, Pénoël ou de docteurs en pharmacie tels que Dominique Baudoux, Michel Faucon et bien d'autres. Tous ont observé, mesuré et comparé les effets de ces molécules qui sont loin d'en faire une médecine dite douce. Ces effets devraient au contraire la placer directement dans l'arsenal le plus efficace. L'aromathérapie est très répandue en Europe, où elle a acquis ses lettres de noblesse, et aujourd'hui, son influence ne connaît plus de frontières et de nombreuses recherches sont effectuées à travers le monde, même si au Québec, l'ignorance de ses performances peut créer des résistances tout à fait injustifiées, et ce malgré les efforts de pionniers zélés et enthousiastes.

"Malheureusement", les huiles essentielles étant des produits naturels, on ne peut les breveter, ce qui leur attire bien entendu une cohorte de détracteurs intéressés, et surtout inquiets face à leur coût souvent beaucoup plus bas que celui des médicaments de synthèse, mais ceci est un tout autre débat. Souhaitons que très bientôt, les nombreux avantages des huiles essentielles viennent à bout des obstacles à leur expansion pour notre plus grand bien, ici au Québec, et ailleurs.

Source : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed?term=essential%20oils
* Scott Franzblau, Birgit Jaki, Baojie Wan, Marcelle Hon, Yuehong Wang and Guido Pauli. Essential Oils for Drugresistant Tuberculosis (XDR-TB).
** Anne-Marie Giraud-Robert, Essential Oils: Effect on Median Survival Rates in Cancer (Pub.: Pacific Institute of Aromatherapy. San Rafael, CA 94903)

Les soins énergétiques, le magnétisme, qu'est-ce que c'est ?

Le magnétisme et le Reiki sont communément considérés comme des techniques de relaxation et de réduction du stress qui éveillent aussi la capacité d'auto-guérison des patients, mais bien d'autres vertus leur sont reconnues, comme le traîtement de la douleur. Ces soins énergétiques sont pratiqués par imposition des mains sur le corps, en contact direct ou non, et font appel aux énergies vitales qui nous entourent et à leurs vertus équilibrantes, ainsi qu'à la mobilisation du patient lui-même. Des thérapies comme celles-ci ont été pratiquées depuis des milliers d'années, et ce, sur tous les continents. Pour preuve, un ancien papyrus découvert par Ebers, extrait d'un traité de médecine pharaonique qui dit «Pose ta main sur la douleur, et dis que la douleur s'en aille». Et contrairement à la croyance populaire, les effets de ces thérapeutiques ont été observés en milieu hospitalier.

Ces approches holistiques ne peuvent causer aucun effet secondaire, sinon une augmentation des symptômes ou une libération émotionnelle quelques jours après la séance, qui s'estompe rapidement et correspond à l'évacuation du "nœud". Il est à noter que les thérapies énergétiques ne soignent pas nécessairement ce que le patient voudrait, mais ce qui est le plus urgent à son équilibre, son bien-être global (voir article : "L'énergétique, ça fait quoi ?").

Le magnétisme est reconnu pour ses effets, parfois spectaculaires, et l'on voit de plus en plus de médecins français en recommander l'usage auprès de leurs patients, en complément de leur traitement, où quand celui-ci n'a aucun effet. Le guérisseur-magnétiseur n'est pas formé à une "technique" acquise, il "hérite" d'une sensibilité et la développe au fil des années et des expériences. Son usage très répandu en France remonte à des temps immémoriaux et est utilisé sur tous les types de maladies, même si, traditionnellement, on l'associe surtout aux problèmes de zona, brûlures, migraines, insomnies, lumbagos, entorses et arthrite.

Ces effets sont loin de n'être constatés que sur les maladies du corps, mais le sont aussi sur l'état émotionnel en général, et notamment, les états dépressifs, ou ces périodes de mal-être où l'on peut se sentir hors de son chemin propre, où tout va mal, où toute décision semble difficile à prendre et ou le besoin d'un soutien se fait sentir.

Pour vous familiariser avec le magnétisme, consultez le site français du syndicat des guérisseurs-magnétiseurs, le SNAMAP ou visionnez Enquêtes Extraordinaires : Les guérisseurs (Voir section "Video, Sites et Livres").

Le Reiki est utilisé comme une technique de relaxation, de suppression du stress, mais aussi de diminution des douleurs ou des effets secondaires causés par la médication. Utilisé en complément de la médecine, et tout comme le magnétisme, il encourage le processus d'auto-guérison des patients.

Il a été constaté dans plusieurs centaines d'hôpitaux aux Etats-Unis où le Reiki est utilisé sur les patients, que leur durée de séjour était divisée par deux en comparaison des patients qui n'en avaient pas fait la demande, et que leurs douleurs et effets secondaires étaient nettement moindres, mais aussi que les doses de médication pour les traiter étaient largement réduites (réf.: W. Lee Rand et Thierry Janssen). On peut aussi noter qu'à l'hôpital Princess Margarett de Toronto, l'on prescrit des soins reiki au service cancérologie. Ajoutons-y plus de 10 000 infirmières américaines formées au "toucher thérapeutique", une méthode de soin qui ressemble très fortement au Reiki et au magnétisme. Pour de plus amples détails, consultez le site de l'Association Canadienne de Reiki (voir section "Articles, sites et livres").


Souhaitons que très bientôt, les résultats des recherches menées en Suisse, aux États-Unis et ailleurs soient plus connus, et que de nouvelles recherches indépendantes soient menées pour enfin démontrer le processus du magnétisme, du reiki, du toucher thérapeutique, de la reconnection, trame ou autre polarité, et qui ne sont, selon moi, qu'une seule et même chose : La médecine de l'intention appliquée. 

Les Fleurs de Bach au secours de nos émotions.

En complément des soins énergétiques, et pour un soutien émotionnel lors de périodes difficiles (changements, maladie, dépression, deuil, etc), mais aussi pour s'attaquer à un vilain défaut gênant, l'utilisation des quintessences florales du Dr Bach est d'un grand secours. Les propriétés vibratoires des 38 essences correspondent à nos diverses émotions négatives, états d'âme, et nous aident à évoluer vers leurs contreparties positives au travers de prises de conscience. Notre guérison dépendant en grande partie de notre attitude mentale, les fleurs de Bach, en nous aidant à envisager les choses de manière positive, éveillent notre capacité d'auto-guérison et nous guident vers l'équilibre émotionnel. Les théories du Dr Bach sur les causes réelles des maladies, la façon de les aborder et la prise de responsabilité du malade sont à lire absolument (voir lectures recommandées).

Les mélanges personnalisés d'Élixirs floraux du Dr Bach sont disponibles en consultation, en flacons compte-gouttes de 30 ml au coût de 10 $. J'utilise les élixirs français bio de Biofloral et la recette originale du Dr Edward Bach.

Julien Hardy

Magnétiseur, conseil en aromathérapie médicale, praticien reiki enregistré.


Consultation au cabinet (1h30) : 75 $ (espèces - chèques - visa - mastercard - amex)

Tarif spécial de 60 $ accordé aux étudiants à plein temps, chômeurs et bénéficiaires de l'aide sociale sur présentation d'un justificatif.

Sur rendez-vous

514 649 7943
info@julienhardy.ca

2317 rue Logan, Montréal, QC.
Métro Papineau ou Frontenac.
Bixi coin Fullum/Logan.

English spoken.


Praticien membre de l'Association Canadienne de Reiki (#10-123).



Nouvelles, articles, livres, à suivre sur :